Le Vatican souhaiterait établir un bureau permanent en Chine

  • 16-09-2020
  • La Rédaction
(Image : aimable crédit de l'ambassade de Taiwan au Vatican)

Le Vatican a signé un accord avec Pékin en septembre 2018, permettant au Saint-Siège d’avoir le dernier mot dans la nomination des évêques chinois. Cet accord provisoire touchera à son terme en octobre prochain. Le Vatican a dernièrement exprimé sa position en faveur d’une prolongation de l’accord.

Concernant les relations entre le Vatican et la Chine, la revue de l’Eglise America Magazine a révélé, mardi 15 septembre, l’intention du Saint-Siège de créer en Chine un bureau de représentation permanent et une rencontre entre son secrétaire d’Etat Pietro Parolin et le Premier ministre chinois Li Keqiang (李克強). Mais, selon la revue jésuite, Pékin aurait imposé comme condition sine qua non la rupture des relations diplomatiques du Vatican avec Taiwan. Néanmoins, une source du Vatican a nié avoir abordé ces sujets durant ses dernières discussions avec Pékin. Depuis la signature de leur accord provisoire, les contacts officiels entre les deux autorités s’établissent par l’intermédiaire de l’ambassade chinoise en Italie et les vice-ministres des Affaires étrangères des deux pays se réunissent une ou deux fois par an.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus